Sep

20

2018

Paris le 20 septembre 2018.

L’ International Corporate Finance Group (ICFG), réseau de banques d’affaires dédiées aux ETI a élu un nouveau Conseil d’Administration :

• Günter Halvax, Vienna, Treasurer and Secretary , Autriche
• Panos Kanellopoulos, PK Hellenic Cyprus , Chypre et Grèce
• Jarek Kopyt, FincoCapital Warsaw , Pologne
• Christophe Pothier, Carmin Finance, France
• Sandro Scaccini, Palmer Finance Milan, Italie
• Volker Wintergerst, Wintergerst Beratung Stuttgart , Allemagne

Christophe Pothier prend la présidence pour un mandat de deux ans. Il apporte son expérience très internationale des secteurs industriels et des Commodities. Il est aujourd’hui associé du Groupe Carmin depuis 2013 après plus de 20 ans au sein du groupe Chargeurs, impliqué dans les opérations et les financements structurés, après une activité de conseil en stratégie au Boston Consulting Group. Il est Vice-Président de l’Institut de Finance structurée à Paris. Il est diplômé de l’ESSEC et de l’EHESS.
Le réseau ICFG a été fondé en 1999 par Armand Louis Weisheimer, banquier d’affaires Français à l’origine de plusieurs réseaux internationaux et très actif dans les opérations fusions et acquisitions transfrontalières. Ce réseau opère aujourd’hui dans plus de 15 pays et rassemble des « boutiques » corporate finance qui ont collectivement réalisé plus de 100 transactions en 2017.
Le label ICFG est, pour les clients de chacune des boutiques, le gage de :

• service cousu main par des partenaires entrepreneurs en charge de la réflexion amont avec les clients et de l’exécution des missions
• tandems multiculturels travaillant ensemble régulièrement et capables d’apporter à leurs clients les subtilités de la négociation, de la communication et du management entre différentes cultures nationales
• faculté d’être connectés au bon niveau dans des environnements très divers
• capacité à imaginer tours de table et rachat / vente au-delà de la scène locale

« Nous apportons à nos clients la créativité de stratégies d’entreprise internationales qui se font aujourd’hui plus créatives, dans un contexte macroéconomique où le protectionnisme et les accords bilatéraux prennent
le pas sur la globalisation pratiquée depuis une trentaine d’années », explique Christophe Pothier.

Contacts Presse : Bénédicte Hautefort // 01 73 54 90 92 // benedicte.hautefort@equitystories.fr